Véhicules électriques : 100 000 bornes de recharge en France d’ici 2022

Par Alexandra D. - Publié le 27/07/2019, mis à jour le 18/09/2019 

Lecture : 2 min


 

Le gouvernement a annoncé sa volonté d’accélérer le déploiement des bornes de recharge dans les espaces publics et privés.

 

visuel144-bornes-vehicules-electriques-refonte.jpg

 

Le programme Advenir, présenté le 4 juillet dernier par la ministre des Transports, et nouvellement de la Transition Ecologique, Elisabeth Borne, et l’ancien ministre de l’écologie François de Rugy, prévoit l’accompagnement des collectivités territoriales et des copropriétés souhaitant s’équiper en bornes de recharge. Soutenu par l’AVERE, ce programme représente un investissement de près de 15 millions d’euros pour l’Etat.

 

Le déploiement dans les copropriétés

Une première aide prévoit, pour les copropriétés qui en feront la demande, de diviser par deux le prix des bornes. Seule condition : s’adresser à un installateur « dont les offres sont labellisées par le programme Advenir »*. Le gouvernement se fixe comme objectif d’atteindre 3 000 établissements équipés au cours des 3 prochaines années.

 

A terme, ce financement devrait permettre de multiplier par 4 le nombre de bornes de recharge, et ainsi favoriser le développement de la mobilité électrique.

 

L’Etat espère d’ailleurs atteindre 1,2 million de véhicules propres en 2023. Un objectif ambitieux quand on sait qu’en 2018, seules 46 000 nouvelles immatriculations de véhicules électriques ont été recensées.

 


Avec près de 227 000 véhicules électriques en circulation, ce sont 250 000 immatriculations supplémentaires par an qui permettront d’atteindre les 1,2 millions attendues.


 

 

L’accompagnement des collectivités

La seconde aide prévue par le gouvernement concerne les collectivités territoriales. Ces dernières pourront bénéficier d’un apport de 2 160 € par borne installée si le point de charge se situe à «moins de 500 mètres du lieu de résidence ou de travail de tous les propriétaires et utilisateurs de véhicules électriques qui en font la demande », comme précisé sur le site Advenir.

 

A ce financement s’ajoute également la prise en charge du raccordement au réseau électrique à hauteur de 75%.

 

Cumulées, ces deux aides devraient accélérer le développement de la mobilité électrique sur  l’ensemble du territoire français. L’accompagnement du gouvernement sera-t-il suffisant pour atteindre les 100 000 bornes de recharge ? Pour le savoir, rendez-vous en 2023.

 

Sur le même thème