Quel bilan pour le nouveau contrôle technique poids lourds ?

Par Sophie R. - Publié le 04/03/2019, mis à jour le 18/09/2019 

Lecture : 1 min


 

Annoncés comme plus sévères, les contrôles techniques pour les poids lourds sont effectifs depuis plusieurs mois. L’heure du premier bilan a sonné, notamment concernant le nombre de contre-visites.

 

visuel56-controle-technique-poids-lourds-refonte.jpg

 

Depuis le 20 mai 2018, les poids lourds passent un contrôle technique modernisé, conforme à la directive européenne CE 2014/45. Plusieurs changements ont eu lieu : 85 nouveaux points de contrôle scrutés, matériels de contrôle revus, connaissances des contrôleurs désormais vérifiées et fonctionnalités re-vérifiées, entrainant le plus de contre-visites (direction, freins, essieux, suspensions…)

 

 

Contrôle technique : une meilleure anticipation

734 défaillances constatables divisées en 3 niveaux :

- défaillances mineures : 165, qui n’entrainent pas de contre-visite ;

- défaillances majeures : 413, qui réclament des réparations dans les deux mois, avec contre-visite obligatoire ;

- défaillances critiques : 156, qui représentent un danger immédiat pour la sécurité et l’environnement. Le véhicule doit être immobilisé à partir de minuit le jour du contrôle technique et une contre-visite est obligatoire (délai de deux mois).

 

Et vous ? Avez-vous déjà fait passer le nouveau contrôle technique à vos poids lourds ? Est-il plus contraignant pour votre entreprise ? Faites-nous part de votre expérience en commentant cet article.

 

Sur le même thème