Téléphoner au volant : les alternatives légales

Par Fabien - Publié le 03/08/2015, mis à jour le 30/09/2019 

Lecture : 2 min


 

Avec l’interdiction des oreillettes et casques le 1er juillet dernier, téléphoner au volant est presque devenu impossible sans enfreindre la loi. Pourtant, il reste des solutions légales…

 

visuel62-telephoner-volant-alternatives-legales-refonte.jpg

 

Selon le site securite-routiere.gouv.fr, seuls 51 % des conducteurs français percevaient l’usage du téléphone au volant comme un danger en 2014. Pourtant, ce dernier est responsable de 10 % des accidents corporels… Afin d’apporter une réponse à ce phénomène, le Gouvernement, par l’intermédiaire du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, interdit depuis le 1er juillet 2015 le port d’oreillettes, écouteurs ou casque pour les automobilistes. Une mesure qui s’inscrit dans la continuité de celle adoptée en 2003, qui empêchait de manipuler un téléphone en conduisant.

 

Pourquoi l’interdiction des oreillettes et casques ?

Le kit mains libres, via le port d’une oreillette ou d’un casque, isole le conducteur de son environnement, l’empêche de discerner certains signaux et augmente ainsi le risque d’accident. « Il a par ailleurs été prouvé que le conducteur enregistre entre 30 et 50 % d’informations en moins sur la route lorsqu’il est au téléphone provoquant alors un impact négatif sur la bonne exécution des tâches nécessaires à la conduite », justifie le site securite-routiere.gouv.fr.

 

Quelles alternatives restent-t-il pour téléphoner ?

Même si téléphoner au volant n’est pas recommandé, il existe plusieurs systèmes qui permettent encore d’échanger sans risquer une amende :

 

1) Le mode haut-parleur du téléphone

 

Avantage : la gratuité.

Inconvénients : la mauvaise qualité (bien souvent) du son émis aura un impact sur l’écoute de l’interlocuteur. Il est aussi obligatoire de manipuler votre mobile pour activer le hautparleur.

 

2) Le kit main libre Bluetooth intégré dans le système du véhicule

 

Avantages : la simplicité de son fonctionnement : il suffit de brancher le smartphone à l’aide d’un câble sur le tableau de bord du véhicule. De plus la qualité du son est optimale.

Inconvénient : si vous n’en disposez pas dès l’origine sur votre véhicule, ce dispositif est très coûteux à faire installer.

 

3) Le kit main libre Bluetooth indépendant du véhicule

 

Avantages : le kit peut être fixé sur le pare soleil. Cet appareil est à la fois fiable et peu cher.

Inconvénient : la retransmission de la conversation s’effectue via un micro et un haut-parleur intégré, ce qui limite la fluidité de la conversation.

 

4) Les GPS avec kit main libre

 

Avantages : plusieurs fonctionnalités sont centralisées : GPS, infos trafic, kit main libre Bluetooth, commande vocale etc.).

Inconvénients : le son, plutôt de mauvaise qualité, est émis par les haut-parleurs du GPS. Le prix est plutôt élevé.

 

5) Le kit main libre avec transmetteur FM

 

Avantage : la simplicité d’utilisation : le branchement s’effectue sur l’allume-cigare, puis le kit se connecte au smartphone par Bluetooth.

Inconvénient : en milieu urbain, des difficultés à synchroniser les fréquences FM saturées peuvent apparaitre.

 


Téléphone au volant : ne prenez pas de risques !

- Mettez votre téléphone sur messagerie ou silencieux avant de prendre la route ;

- Si vous n’êtes pas seul dans le véhicule, préférez laisser le passager répondre ;

- Si la personne que vous appelez est au volant, n’hésitez pas à reporter l’appel.

Ne négligez cependant jamais le meilleur choix au volant : s’arrêter afin de passer votre appel téléphonique.


 

Sur le même thème