Skip to content

Télématique : réduisez les risques routiers pour votre entreprise !

Par Nikolas - Publié le 14/04/2020

Lecture : 3 min


 

Au plus près de vos conducteurs, la télématique embarquée permet d’avoir une vision claire de leurs pratiques au volant. Un niveau d’informations bienvenu au moment de mener des actions de sensibilisation destinées à limiter les risques sur la route. Explications avec l’éclairage d’Anne-Sophie VALLADEAU, Experte à l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS).

Conducteur tableau de bord route

L’entreprise responsable de la sensibilisation aux risques routiers professionnels

Outil de plus en plus apprécié des gestionnaires de flotte, la télématique embarquée permet également aux entreprises d’être à la hauteur de leurs responsabilités en matière de sécurité de leurs collaborateurs. Il revient en effet aux employeurs de tout mettre en œuvre pour protéger leurs collaborateurs des risques dans l’application de leurs missions professionnelles. Un constat qui vaut dans les locaux de l’entreprise mais aussi (et surtout) sur les routes, dans le cadre de déplacements en lien direct avec l’exercice de leur métier.

« L’exposition des salariés au risque routier est un sujet qui doit mobiliser les entreprises et être intégré de façon plus générale à l’évaluation des risques professionnels. », précise Anne-Sophie VALLADEAU, Expert transports-logistique et risques routiers à l’INRS. Alors que l’accidentologie routière constitue encore aujourd’hui la première source d’accident du travail en France, une attention particulière à la prévention des risques est plus que jamais primordiale pour les entreprises. « Toutes les entreprises soumises au Code du Travail sont concernées, lorsque leurs salariés se déplacent dans le cadre d’une mission. », ajoute l’experte.

 

 

Sécurité routière au travail : comment prévenir le risque routier grâce à la télématique ?

Au-delà des actions de sensibilisation que les entreprises peuvent mener auprès de leurs collaborateurs, des formations dédiées constituent une solution efficace pour réduire les risques routiers en entreprise. Permettant une remise à niveau et une harmonisation des connaissances des salariés amenés à prendre le volant, ces stages de sécurité routière sont par la même occasion une source de réassurance pour les employeurs. « Lorsque l’on confie un outil de travail au salarié, on doit s’assurer qu’il est apte à l’utiliser. Concernant la conduite, le fait de passer son permis à 20 ans n’assure pas les salariés de conserver une bonne performance de conduite à l’âge de 40 ou 50 ans. », rappelle Anne-Sophie VALLADEAU.

Tout l’enjeu est toutefois de favoriser l’adhésion des salariés concernés à une stratégie globale en faveur d’une conduite éco-responsable, basée notamment sur l’anticipation et la vigilance. Une vraie politique d’accompagnement est alors nécessaire pour exploiter efficacement les données collectées grâce à la télématique embarquée et en tirer tous ensemble des bénéfices concrets. « Les entreprises doivent accompagner leurs salariés, en proposant des actions régulières, comme des stages de conduite, des rappels concernant le Code de la route, de petits tests… Les professionnels qui ont misé sur l’éco-conduite voient leur consommation de carburant et l’accidentologie baisser. Mécaniquement, les collaborateurs sont plus en sécurité, même si cela n’est pas forcément facile à mesurer. »

Eco-conduite : jouez la carte ludique pour motiver vos collaborateurs !

Cet accompagnement doit systématiquement se renouveler pour maintenir éveillé l’intérêt de vos collaborateurs. L’approche ludique est ainsi de plus en plus fréquemment retenue par les employeurs, qui doivent rester en quête constante d’outils leur permettant d’innover pour la responsabilisation de leurs équipes. Une problématique de premier ordre face à laquelle la solution TOTAL FLEET Connect, notamment au travers de son application mobile, apporte de solides réponses.

« C’est un mode de gestion différent qui peut motiver les collaborateurs. Il s’agit de compétition positive sur des comportements liés à la conduite. Cela peut s’additionner aux initiatives de formation et à l’accompagnement des personnes, pour leur permettre de se mettre à niveau régulièrement sur leur conduite. », souligne Anne-Sophie VALLADEAU. Pédagogie et challenge donneraient ainsi naissance à un cocktail gagnant pour réduire les risques routiers au sein d’une société, avec en prime une forme d’émulation bienvenue entre les équipes grâce au suivi rendu possible par la télématique. « C’est un levier intéressant qui s’inscrit comme une animation sociale au sein de l’entreprise. », conclut l’experte de l’INRS.

 
 
 

Sur le même thème