Marche arrière pour les 80 km/h ?!

Par Fabien - Publié le 24/05/2019, mis à jour le 03/10/2019

Lecture : 2 min


 

Très contestée par de nombreux Français depuis son lancement, la limitation à 80 km/h sur certaines routes secondaires va être assouplie. Mais attention : tous les types de voies ne sont pas concernés ! Explications.

visuel127-80-kmh-assouplissement

 

En juillet 2018, les routes nationales et départementales à chaussée unique et sans séparateur central étaient passées d’une limitation de 90 km/h à 80 km/h. Depuis, cette baisse de 10 km/h a suscité de fortes tensions. Elle est d’ailleurs considérée comme un déclencheur de la grogne sociale.

Limitation à 80 km/h : vers un assouplissement

L’annonce d’Edouard Philippe remet partiellement les choses à plat : les présidents de conseils départementaux devraient bientôt pouvoir décider par eux-mêmes de rétablir une limitation de la vitesse à 90 km/h. Le Premier ministre a précisé néanmoins l’importance de « garantir le plus haut niveau de sécurité routière possible. » Cette mesure était dans l’air du temps après l’évocation d’un assouplissement par le Président Emmanuel Macron lors du grand débat.

 

 

Une mesure en trompe-l’œil ?

Le sénateur LR Michel Raison regrette cependant que le dispositif prévu exclut les routes nationales. Une « opération de communication mensongère » selon lui, qui va à l’encontre du vote des sénateurs en première lecture de la Loi d’orientation sur les mobilités. Celle-ci incluait aussi les préfets comme décisionnaires. Il craint également que la responsabilité portée par les présidents de département en cas de hausse de la mortalité routière ne bloque le retour à 90 km/h.

 

Quels seront précisément les pouvoirs des uns et des autres sur les modifications de vitesse ? Votre conseil départemental compte-t-il revenir à l’ancienne limitation ? La réponse devrait tomber dans quelques semaines.

 

Sur le même thème