La voiture a-t-elle toujours la cote pour aller travailler ?

Par Fabien - Publié le 08/07/2015, mis à jour le 30/09/2019 

Lecture : 1 min


 

Indépendance, souplesse des horaires, possibilité de transporter des bagages… la voiture conserve de nombreuses qualités pour les trajets domicile-travail. Les Français en sont-ils toujours convaincus ?

 

visuel89-voiture-cote-aller-travailler-refonte.jpg

 

L’automobile est en pole position des moyens de transports privilégiés par les Français pour se rendre au travail, selon une étude réalisée par le groupe d’agences d’intérim Randstad. 63 % des sondés confirment ainsi préférer la voiture, contre 18 % les transports en commun et seulement 4 % les 2-roues (motos, scooters, bicyclettes).

 

Des disparités selon les régions

 

Evidemment, toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne. Dans les villes aux réseaux de transports en commun développés, les statistiques sont radicalement différentes. En Ile-de-France, la moitié des sondés choisissent le métro, le tram ou le bus, contre 3 % des salariés en Basse-Normandie. A contrario, la marche à pied (9 % dans toute la France) est plus fréquente dans les régions majoritairement rurales : 15 % en Auvergne, 13 % en Normandie ou en Picardie.

 


Le covoiturage est-il courant en France ?

Différencié de l’automobile dans l’étude, le covoiturage reste pour l’instant cantonné à quelques exceptions : seuls 2 % des Français interrogés profitent de cette organisation pour se rendre dans leur entreprise. Les Parisiens sont en queue de peloton, contrairement au Languedoc-Roussillon où le covoiturage a été adopté par 5 % des salariés.


 

Sur le même thème