Journées de la Sécurité routière au travail : tous les outils pour y participer !

Par Fabien - Publié le 20/04/2019, mis à jour le 30/08/2019 

Lecture : 2 min


 

La 3e édition des Journées de la Sécurité routière au travail se déroulera du 13 au 17 mai 2019. Son but : sensibiliser au risque routier les acteurs du monde du travail. Salariés, agents de l’Etat et adhérents du monde associatif sont invités à réfléchir ensemble pour lutter contre ce fléau.

 

Les accidents de la route sont la première cause de mortalité dans le cadre du travail et près de 6 millions de journées de travail sont perdues chaque année. Les points noirs : téléphone au volant, excès de vitesse, alcool, non-respect du Code de la route. Ces journées sont l’occasion d’organiser des rencontres pédagogiques, des tables rondes et des animations ciblées.

Des contenus sur-mesure pour sensibiliser au risque routier

Sur un site dédié, la Sécurité routière met à la disposition des entreprises et des organismes publics du contenu sur-mesure pour organiser et participer à ces journées, selon le format qui leur convient le mieux : une heure, une demi-journée ou une journée.

 

Les acteurs du monde du travail peuvent ainsi télécharger une boîte à outils composée d’un kit de communication (affiches, flyer) et d’animation clés en main (films, quiz, checklists, spots radio…).

 

 

Lutte contre les accidents de la route : le partage des idées

En plus de ces outils de communication, une autre initiative est mise en place sur le même site (mais aussi sur les réseaux sociaux avec le hashtag #sécuritéroutièreautravail). Les entreprises sont en effet invitées à partager leurs expériences et leurs idées à propos de la sécurité sur la route.

 

 

 


Depuis leur création, les Journées de la Sécurité routière comptent à leur actif : 

- 1 160 entreprises et 3,07 millions de collaborateurs engagés pour une route plus sûre

- 109 324 téléchargements de l’appli « Mode conduite »

- 2 789 partages des vidéos de témoignages

- 1 510 engagements sur Facebook et 843 sur Twitter

Vérifiez régulièrement, et à l’arrêt, l’état de fonctionnement des phares ou clignotants. Leurs défaillances ne sont en effet pas toujours faciles à détecter au volant. N’hésitez pas également à anticiper leur changement :


 

 

Sur le même thème