En 2019, certaines mesures fiscales vont vous plaire…

Par Fabien - Publié le 23/10/2018, mis à jour le 09/08/2019 

Lecture : 1 min


 

Vous envisagez de changer votre véhicule professionnel l’an prochain ou de renouveler votre flotte ? Bonne nouvelle ! A partir du 1er janvier 2019, la prime à la conversion sera étendue et le suramortissement reconduit…

 

visuel83 prime conversion suramortissement

 

Lancée parallèlement au Plan climat pour accélérer le renouvellement du parc automobile ancien, la prime à la conversion concerne non seulement les véhicules des particuliers, mais aussi ceux des professionnels. Si vous n’en avez pas encore profité, sachez qu’elle sera étendue l’année prochaine.

Augmentation de l’aide financière et nouveaux véhicules concernés

Le gouvernement a en effet décidé d’aller plus loin dans le dispositif. Au 1er janvier 2019, l’aide financière accordée pour l’acquisition d’un véhicule électrique d’occasion sera revue à la hausse. En outre, les véhicules hybrides seront désormais concernés.

Montant de l’aide :

- 1000 € pour l’acquisition d’un véhicule thermique récent (essence d’après 2005, ou diesel d’après 2011) émettant moins de 130g/km de CO2;

- 2500€ pour l’acquisition d’un véhicule électrique ou hybride, neuf ou d’occasion.

Des nouveautés concernant le suramortissement…

Par ailleurs, le Projet de loi de finances 2019 prévoit la reconduction du système de suramortissement jusqu’au 31 décembre 2021. Ce dispositif permet de déduire de son résultat imposable 20 % du coût d’achat de certains véhicules (fonctionnant notamment au GNV, à l’hydrogène ou encore à l’électrique).

 

 

Enfin, une déduction fiscale exceptionnelle de 60 % sera accordée en faveur des véhicules électriques de transport de marchandises. Cela concerne les véhicules utilitaires, mais aussi les poids lourds, jusqu’à 16 tonnes.

 

Sur le même thème