Skip to content

Comment bien décrypter la signalétique complémentaire des carburants ?

Par Antoine C. - Publié le 22/10/2018, mis à jour le 18/09/2019 

Lecture : 1 min


 

La signalétique des carburants a évolué en octobre pour éviter aux automobilistes de se tromper de carburant lorsqu’ils voyagent à l’étranger. Mais pas de panique lors de votre passage en station ! Les indications habituelles demeurent. Elles sont désormais complétées par ces nouveaux marquages.

 

 

Les 28 Etats membres de l’Union européenne, ainsi que 7 pays limitrophes, ont adopté le 12 octobre 2018 des codes graphiques pour accompagner la prise de carburant, conformément à une directive votée en 2014. Ces marquages se composent de trois formes géométriques : rond pour l’essence, carré pour le Diesel et losange pour le gaz. A l’intérieur de ces formes : une ou des lettres (pour la nature du carburant) associées à un numéro qui indique la proportion en biocarburant :

 

Marquages carburants : faciles à décrypter

Ainsi, le E10 complète l’étiquetage du Sans-Plomb 95-E10, ayant une teneur en bioéthanol de 10 %. Les appellations restant associées à la langue anglaise, le gaz naturel liquéfié est par exemple nommé LNG, pour « Liquefied natural gas ».

 

Les stations du Groupe Total se mettent à jour

Les 3 600 stations-services des réseaux Total, Total Access et Elan ont déjà mis en place l’affichage sur les pompes et les pistolets. L’harmonisation européenne va également concerner tous les véhicules neufs sur lesquels la pastille du carburant autorisé sera ajoutée par les constructeurs, principalement dans la trappe du réservoir.

 

Sur le même thème