Circulation alternée ou différenciée : le point par région ce 23 janvier

Par Sophie R.- Publié le 23/01/2017, mis à jour le 25/01/2017

Lecture : 1 min


 

La circulation différenciée a été reconduite. Ce mercredi 25 janvier, les véhicules possédant la vignette Crit’Air de 5e classe et les véhicules non classés ne peuvent circuler. A Lyon et Villeurbanne, la préfecture a également décidé la reconduite de la circulation alternée : seuls les véhicules pairs peuvent circuler. A Grenoble, les voitures de plus de 20 ans ne peuvent prendre la route. Les poids lourds, bus et autocars immatriculés avant octobre 2001 et les deux roues immatriculés avant juin 2000 sont aussi concernés.

Une partie de la France connaît un nouvel épisode de pollution aux particules fines depuis ce week-end. La rédaction fait le point sur les mesures en vigueur dans chaque région.

Paris et Ile-de-France

L’entrée en vigueur du dispositif Crit’Air mi-janvier permet la mise en place de la circulation “différenciée” pour la première fois. Ainsi, les véhicules les plus anciens, arborant une pastille de couleur grise ou n’ayant pas de pastille, n’ont pas l’autorisation de prendre la route ce lundi.

Lyon

La circulation différenciée est couplée à la circulation alternée. Ainsi, les véhicules dont la plaque se termine par un chiffre pair ne doivent pas rouler, sauf s’ils possèdent une vignette Crit’Air verte, violette, jaune ou orange.

Bas-Rhin/Bretagne/Pays-de-Loire/Nord et Pas-de-Calais/Gironde/Alsace et Lorraine

 

Dans de nombreuses régions, des mesures de limitation de vitesse ont été prises. Les automobilistes doivent souvent réduire leur vitesse de 20 km/h sur les axes habituellement limités à 90, 110 et 130 km/h.

 

Ces limitations, destinées à faire baisser les rejets de particules fines, pourraient être reconduites mardi en fonction des relevés atmosphériques. En attendant, n’oubliez pas de lever le pied…

 

Sur le même thème