Ce qu’il faut savoir sur les clés de voiture...

Par Fabien H. - Publié le 29/11/2017, mis à jour le 16/07/2019 

Lecture : 3 min

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Elles sont de précieuses alliées pour ouvrir et démarrer votre véhicule : les clés doivent être conservées précieusement ! Quelles technologies utilisent-elles ? Quel est leur coût de refabrication ? Et êtes-vous assuré en cas de perte ou de vol ?

 

visuel 11 cles de voiture refonte

 

Les vieilles clés destinées uniquement à ouvrir nos portes de véhicules sont presque des reliques du passé ! Depuis qu’elles intègrent des systèmes électroniques, ces précieux sésames renforcent la sécurité, en complexifiant le processus de démarrage. Bien sûr, ce système n’est pas infaillible : une mauvaise vérification de la fermeture centralisée des portes est propice au « mouse jacking » (en français, « vol à la souris », sans effraction). En outre, bien que complexe, un piratage électronique reste possible (pour en savoir plus, lisez notre dossier « Vol sans effraction : êtes-vous vraiment assuré ? »).

Clés « à transpondeur », comment fonctionnent-elles ?

En plus de l’ouverture électronique centralisée (aussi appelé « plip », en référence à l’inventeur du procédé, Paul Lipschutz), les clés commercialisées à partir de la fin des années 80 comprennent un « transpondeur ». En correspondant par ondes avec le véhicule, ce système permet de vérifier « l’identité » de la clef insérée dans le contact, afin d’autoriser le démarrage, grâce à un code unique.

La dernière génération de clés à transpondeur génère un nouveau code unique à chaque démarrage de la voiture. Le véhicule et la clé échangent et mémorisent cette information. Ainsi, toute personne essayant de démarrer frauduleusement (même avec une clé à l’empreinte parfaitement ressemblante) se heurtera à un échec.

Astuce utile : si le système électronique de la clé ne fonctionne pas, vous avez toujours la possibilité de déployer la clé physique logée à l’intérieur du dispositif, en appuyant simplement sur le bouton qui se trouve dans le coin.

Enfin, un troisième type de clé s’est largement développé ces dernières années : le système « keyless » (sans clé). En portant ce sésame sur lui, le conducteur peut ouvrir les portes de son véhicule en posant simplement la main sur la poignée. Idem pour le démarrage : plus besoin d’introduire une clé à côté du volant : il suffit d’appuyer sur le bouton dédié.

 

Acquisition de véhicule : combien de clés doit-on vous remettre ?

visuel 12 acquisition vehicule refonte

En règle générale, au moins 2 clés vous sont remises lors de l’achat d’un véhicule. Mais certains acheteurs, notamment dans le cadre de ventes d’occasion, peuvent n’en recevoir qu’une seule.

Aucune loi ne mentionne précisément l’obligation de se voir remettre plusieurs clés. En outre, la liste des éléments accessoires à la voiture (que le vendeur doit remettre à l’acheteur) ne comprend pas de seconde clé.

Malgré tout, le vendeur a une « obligation de loyauté ».

Par ailleurs, l’Article 1615 du Code civil mentionne que « l’obligation de délivrer la chose comprend ses accessoires et tout ce qui a été destiné à son usage perpétuel. »

Pour que la vente se déroule sans surprise, vous pouvez demander s’il existe plusieurs clés en amont de la transaction. À défaut, il est possible de demander au vendeur de prendre à sa charge la fabrication d’un double.

Perte ou vol de clé : des démarches à effectuer rapidement

Vous avez égaré vos clés ? Elles vous ont été dérobées ? N’attendez pas pour effectuer les démarches :

- En cas de vol, déposez une plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Vous aurez besoin d’un justificatif de leur part pour faire fabriquer une nouvelle clé.

- Faites refaire votre clé. Pour une clé simple (de plus en plus rare), un serrurier vous demandera votre carte grise.Si votre clé est de nouvelle génération, vous devez passer par votre concessionnaire, en lui fournissant si possible la « carte d’identité » des clés. Cette opération est longue (jusqu’à 15 jours), complexe (la clé doit être réencodée) et coûteuse (de 20 à 350 euros en fonction de la complexité).

- Contactez votre assurance. La refabrication de clés n’est généralement pas comprise dans les contrats d’assurance. En revanche, les assurances « 0 km » peuvent prendre en charge le dépannage du véhicule, s’il doit être déplacé.

Pensez tout de même à contacter l’assurance proposée par votre banque, qui prend parfois en charge le remplacement de clés.


visuel-13-perte-cles-voiture-refonte.jpg

« Mais où sont passées mes clés ? »

Pour ne plus jamais vous demander où vos clés ont bien pu se glisser, pensez technologie !

 Pour quelques dizaines d’euros, vous pouvez vous procurer des porte-clés connectés. En téléchargeant une appli sur votre smartphone, vous retrouverez vos clés en quelques clics (via le Bluetooth ou la balise GPS).

Voici quelques applis qui proposent ce service : Wistiki, Bluebee, Gablys