Boucler sa ceinture à l’arrière, ce n’est pas toujours automatique !

Par Fabien - Publié le 13/04/2015, mis à jour le 26/09/2019 

Lecture : 1 min


 

Plus d’un conducteur sur trois, sur les 7 100 adultes interrogés lors d’une enquête réalisée par Ford, admet ne pas attacher de ceinture de sécurité à l’arrière d’une voiture. Les plus de 40 ans sont les moins attentifs avec 46 % d’entre eux qui ne respectent pas la règle, qui permet pourtant de sauver des vies ; Des chiffres qui vont à l’encontre des lois appliquées dans les 7 pays européens concernés par le sondage.

visuel71-boucler-ceinture-arriere-automatique

 

D’importantes disparités existent selon les nations : si les Allemands sont les plus exemplaires, la France n’est pas loin, avec 13 % de contrevenants tout de même. Les mauvais élèves sont les Roumains (84 %), les Italiens (56 %) et dans une moindre mesure les Espagnols (39 %).

 

Autre chiffre marquant : un conducteur sur quatre n’insiste pas pour que les passagers attachent leur ceinture dans leur véhicule.

 

Sur le même thème