2022 : ces équipements de sécurité qui vont devenir obligatoires…

Par Sophie R. - Publié le 30/04/2019, mis à jour le 31/07/2019 

Lecture : 2 min


 

Dès 2022, de nouveaux équipements de sécurité et d’aide à la conduite seront obligatoires.  Cette mesure fait partie de la réforme du règlement européen sur la sécurité générale des véhicules à moteur. En effet, pour mieux protéger passagers, piétons et cyclistes, Bruxelles veut relever uniformément le niveau de sécurité. Tout en préparant le terrain à la mobilité connectée et automatisée du futur.​

 

En Europe, on déplore chaque année 25 000 décès sur la route, majoritairement dus à des erreurs humaines. Une situation que Bruxelles veut changer. De nouveaux équipements Adas (Advance Driving Assist System), déjà mis en place sur de nombreux véhicules haut de gamme, seront bientôt montés de série. L’Europe espère aussi « accroître la confiance du public et l’acceptation des voitures automatisées, ce qui favorisera le passage à la conduite autonome ».Triangle de présignalisation

Le triangle de présignalisation est obligatoire depuis le 1er juillet 2008. Si un véhicule est immobilisé sur le bord de la route, le triangle doit être placé à une distance d’au moins 30 mètres derrière l’obstacle.

Des aides à la conduite pour les voitures, véhicules utilitaires et autobus

Quelles sont les aides à la conduite concernées ? L’avertissement sonore en cas de somnolence ou de distraction du conducteur, l’adaptation intelligente de la vitesse, des radars ou caméras de recul, ou encore l’enregistreur de données en cas d’accident.

Bruxelles envisage aussi d’imposer l’assistance au maintien de la trajectoire, un système avancé de freinage d’urgence et des ceintures de sécurité améliorées.

De nouvelles technologies de sécurité

Les instances européennes ont également communiqué des exigences spécifiques pour améliorer la vision directe des conducteurs. La suppression des angles morts sera aussi à l’ordre du jour, tout comme les dispositifs frontaux et latéraux pour détecter les usagers vulnérables et avertir les conducteurs de leur présence, notamment lors des changements de direction.

 

 


Certains systèmes sont déjà obligatoires ?

Deux Adas sont déjà obligatoires :

- Le système de contrôle électrique de stabilité (ESP ou ESC)

Utilisé pour la première fois en 1995 et rendu obligatoire en 2012, ce système basé sur l’ABS calcule l’écart entre la direction voulue et la trajectoire du véhicule. Il corrige cette dernière par de petites impulsions de freinage.

- Le système embarqué d’appel d’urgence eCall

Il permet d’alerter les secours via une simple pression sur un bouton SOS, qui se déclenche automatiquement à la suite d’un choc ou de l’activation des airbags. D’ici à 2030, la moitié du parc auto européen devrait en être équipé.


 

Sur le même thème