Pneu increvable : l’essayer, c’est l’adopter ?

Par Antoine C. - Publié le 07/10/2017, mis à jour le 20/08/2019 

Lecture : 3 min


 

À l’échelle mondiale, environ 38 pneus sortent des usines chaque seconde. Des centaines de modèles existent, ce qui rend le choix difficile au moment d’en changer. Connaissez-vous les nouveaux pneus increvables ? Comment fonctionnent-ils exactement ? Et devez-vous les adopter ?

visuel07 pneu increvable

 

 

Certains modèles de véhicules neufs bénéficient dès l’origine de nouveaux pneus dits « increvables ». Mais le marché de la rechange est aussi concerné : vous pouvez désormais opter pour des pneus de ce type pour votre véhicule. Grâce à eux, le pneu se répare en toute autonomie, sans intervention extérieure. Cette technologie assez impressionnante conduit de plus en plus de marques automobiles à ne plus équiper leurs véhicules de roue de secours.

Pneu “increvable” (autoréparant ou autocolmatant) : la « pâte » autocollante à l’œuvre

Concrètement, comment ça fonctionne ? Les parois intérieures du pneu sont recouvertes d’une couche autocollante malléable. Si un objet (clou, morceau de verre…) perce le pneu, cette matière va rapidement l’entourer afin de colmater complètement les interstices et d’empêcher les fuites d’air. Mieux ! Si vous retirez l’objet, la pâte autocollante va suivre le mouvement en bouchant le trou rapidement, depuis l’intérieur du pneu. Attention cependant, ce principe ne s’applique qu’aux trous de 5 à 6 millimètres…

Des avantages concrets

Le pneu autoréparant recueille des avis plutôt positifs. Il faut dire que ses avantages sont nombreux :

 

- Le pneu se monte facilement ;

- il est compatible avec tous les véhicules et le système de captage de pression TPMS ;

- lors d’une crevaison, il ne subit aucune perte de pression.

 

Après un test réalisé dans des conditions réelles, le magazine Auto Plus (n°1505) a constaté son efficacité « dans 85 % des cas ». Seul bémol, qui concerne environ 15 % des crevaisons : si l’objet a percé le flanc du pneu (et non la partie en contact avec la route), vous serez contraint de faire réparer le pneu ou de le changer, car la couche autocollante réparatrice ne fonctionnera pas dans ce cas.

 


Changement de pneus : que dit la loi ?

visuel08 pneu increvable

 

Après une crevaison, devez-vous changer les deux pneus du même essieu ?

 

Pas forcément. L’arrêté du 18 septembre 1991 précise que les 2 pneus doivent être changés seulement si la différence de profondeur d’usure entre eux est de 5 millimètres ou plus. Le 2e doit donc être plutôt récent, car ce taux d’usure est fréquent sur les pneus âgés.

 

Deux pneus montés sur un même essieu doivent-ils être identiques ?

 

Oui et non ! L’arrêté du 24 octobre 1994 précise qu’il est interdit de monter sur les véhicules automobiles et leurs remorques, des pneus de structures et de types différents. En d’autres termes, les deux pneus doivent obéir à 5 critères identiques : marque, dimension, catégorie d’utilisation (route, neige…), structure (radiale ou diagonale), code de vitesse et indice de capacité de charge. Autrement dit, si vous souhaitez monter deux pneus de modèles différents sur le même essieu, c’est possible, tant qu’ils sont de la même marque et qu’ils obéissent à ces critères.


Le pneu du futur arrive…

Alors que l’on parle déjà d’un pneu sphérique (en projet) qui pourrait équiper les futures voitures autonomes, d’autres innovations se dessinent à plus court terme. Les constructeurs rivalisent d’imagination et déposent des brevets qui permettront de fabriquer le pneumatique de demain. Certains pneus pourraient être pleins, c’est-à-dire sans air. D’autres pourraient comporter des tiges souples à l’intérieur, destinées à absorber les chocs… L’objectif est de mettre définitivement un terme aux inconvénients de la crevaison !

 


Pression des pneus : sécurité et économies

Chefs d’entreprises, gestionnaires de flotte : ne négligez pas l’importance de la pression des pneus dans l’entretien de vos véhicules. Surveillez régulièrement leur pression ! Cela permettra de réduire les risques d’incidents, de faire des économies de carburant et d’améliorer l’état général du véhicule.

Dans la plupart des stations-services du groupe Total, le gonflage des pneus est gratuit. Connectez-vous à cette page pour localiser ces stations (puis cochez "gonflage" dans la rubrique "services") :

http://www.total.fr/pro/carte-gr/ma-carte-gr-en-pratique/trouver-station-service-gr.html


 

Sur le même thème