Skip to content

Ordinateurs tactiles, comment faire le bon choix ?

Par Sophie R. - Publié le 20/03/2013, mis à jour le 18/09/2019 

Lecture : 3 min


 

Bon nombre de professionnels nomades sont aujourd’hui équipés d’un smartphone, d’un ordinateur portable et souvent d’une tablette tactile. De quoi alourdir et encombrer leurs trajets. L’arrivée des ultrabooks (ordinateurs portables légers et très fins), avec fonction tactile, permet de rationaliser les usages et de faciliter la mobilité. Cependant, ces modèles hybrides restent encore peu répandus et il faut savoir les sélectionner avec précision.

 

visuel94-ordinateurs-tactiles-faire-bon-choix-refonte.jpg

 

A mi-chemin entre une tablette et un PC classique, les ordinateurs portables avec écran tactile déferlent sur le marché depuis quelques semaines. Et avec l’arrivée récente de Windows 8 résolument pensé pour une utilisation tactile, il y a fort à parier que tous les ordinateurs portables proposeront bientôt cette fonctionnalité.

 

Mode ordinateur ou mode tablette ?

 

Dans la famille des ultrabooks tactiles, deux grandes catégories s’affrontent. D’un côté, on trouve en effet les ordinateurs classiques dont l’écran tactile s’incline classiquement à 90 °, et de l’autre, ceux dont l’écran peut s’ouvrir à plat à 180 °, voire se retourner complètement à 360 °. Attention à la première configuration qui implique une utilisation tactile « main levée » fatigante pour le professionnel et surtout très éprouvante pour les charnières de l’écran. La deuxième solution nous parait la plus intéressante : l’ordinateur par un jeu d’inclinaison savamment pensé, se transforme réellement en tablette et permet d’exploiter au mieux cette fonctionnalité en toute ergonomie. Dans les deux cas, veillez à tester la résistance des charnières qui doivent vous paraitre suffisamment solides.

 

Caractéristiques des ultrabooks

 

Ce n’est pas parce qu’un ordinateur possède un écran tactile qu’il doit faire l’impasse sur ses performances. En effet, si la plupart des tablettes classiques présentent des caractéristiques moins intéressantes que les ordinateurs portables, certains ultrabooks tactiles allient à la fois l’ergonomie de l’utilisation et des composants haut de gamme. Mais comment faire son choix ?

 

- Règle n°1 : Veillez d’abord à observer de près la capacité de la mémoire vive. Au-delà de 4 Go de RAM, vous assurerez une meilleure fluidité générale mais aussi une meilleure captation tactile : l’écran défilera mieux et plus vite.

- Règle n°2 : Renseignez-vous également sur le processeur de votre ultrabook. L’idéal est évidemment d’y embarquer un Intel Core I5 ou I7 : de quoi booster votre utilisation au quotidien.

- Règle n°3 : N’oubliez pas de considérer le stockage des données. Avec un disque dur de dernière génération (dit SSD), la rapidité d’accès aux fichiers est démultipliée. Proposés en 128 GO ou 256 GO (versus jusqu’à 1 TO pour les disques durs mécaniques dit HDD), ces disques durs ne sont pas de grande capacité mais peuvent être facilement complétés par un stockage virtuel dans le « cloud » (Dropbox, Google Drive, etc.) ou un disque dur complémentaire en USB 3.0. Ces nouveaux usages de stockage offrent un accès aux données facilitées et de ce fait, favorisent la mobilité professionnelle.

 

Ordinateurs tactiles : le palmarès de la Rédaction Pro-Moove

 

1. L’XPS 12 de DELL

 

Tactile et transformable, le XPS 12 peut se muer en tablette grâce à un ingénieux système d’écran pivotant. Avec un processeur Core i7 Ivy Bridge, un disque dur SSD de 256 Go et 8 Go de mémoire vive : ce petit bijou est l’un des meilleurs modèles du moment. Il reste cependant plus lourd que nombre de ces confrères (1,54 kg).

 

2. Le Yoga 13 de LENOVO

 

Lenovo, marque d’IBM encore peu connue en France frappe fort avec ce modèle presque parfait. Avec le seul écran du marché capable de se retourner complètement, il offre une utilisation ergonomique exemplaire. Avec une autonomie de 6 heures en utilisation, 8 Go de RAM, 128 ou 256 GO de stockage SSD ; il est également de loin, le plus abordable de sa catégorie. Seul hic : un poids que certains estimeront trop lourd : 1,6 kg.

 

3. Le Zenbook Touch UX31A d’ASUS

 

Asus signe ici un modèle aux lignes épurées et au design particulièrement travaillé. Si l’écran ne permet pas une rotation complète, l’utilisation tactile est cependant très agréable et les caractéristiques de ce PC tout à fait exemplaires (4 GO de RAM, Intel Core I7, 256 SDD, etc.). Son point fort : sa finesse et son poids (1,4 kg) qui en font un objet magnifique !

 

Sur le même thème