Skip to content

14 panneaux de signalisation nouveaux, méconnus ou carrément insolites !

Par Antoine C. - Publié le 05/07/2019, mis à jour le 18/09/2019 

Lecture : 5 min


 

Un conducteur sur deux admet avoir des doutes sur la signification de certains panneaux routiers, selon une étude de la Prévention routière. Voici une petite compilation de panneaux, pour bien se remémorer les choses et découvrir la signalisation récente, rare et parfois même insolite !

 

 

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver en matière de panneaux de signalisation, tant ils sont nombreux. Il en existe plus de 600, classés en 24 catégories, que l’on distingue par leur forme. Les 5 catégories les plus importantes :

 

- A (danger),

- B (interdiction ou prescription),

- AB (interdiction et danger),

- C (indications utiles),

- D (directions).

 

De nouveaux modèles font régulièrement leur apparition, pour s’adapter à l’évolution des infrastructures routières et aux nouvelles mobilités urbaines. Petit tour d’horizon, histoire de surprendre l’automobiliste que vous êtes, d’enrichir vos connaissances et de vous offrir au passage quelques moments d’étonnement.

 

Les panneaux de signalisation récents

Avec l’entrée en vigueur du « Code de la rue » en 2006, pas moins de 7 nouveaux panneaux sont apparus dans le paysage routier. Ce code instaure de nouvelles règles, pour tenir compte des usagers autres qu’automobilistes, comme les cyclistes et les piétons. On trouve aussi les panneaux ajoutés selon l’arrêté du 6 décembre 2011. Et beaucoup d’autres !

 

Exemples de panneaux récents :  

 

Le panneau B52 signale, dans les centres-villes, une « zone de rencontre » entre piétons, cyclistes et voitures. La vitesse y est limitée à 20 km/h. 

 

Le panneau C24a-2 double-sens cyclable (DSC), appelé aussi « sens interdit sauf vélos », existe depuis 2008 dans le Code de la route. Il a fait son apparition à Paris en juillet 2010 dans les zones de rencontre et les zones 30. Il indique aux véhicules motorisés circulant sur une voie à sens unique que des cyclistes peuvent arriver en sens inverse. En effet, ces derniers sont autorisés à circuler à double-sens. 

 

Le panneau CE9 indique la présence de caméras de vidéosurveillance dans un parking. 

 

 

Le panneau B1J rappelle un sens interdit à tout véhicule. Il est notamment installé le long des bretelles des sorties d’autoroute et des voies rapides. 

 

 

 

Les panneaux routiers et idéogrammes rares ou insolites en France

Le panneau C115 mentionne une voie verte, réservée à la circulation des piétons, des cavaliers et véhicules non motorisés.

 

Le panneau C111 signale l’entrée dans un tunnel où il est interdit de faire demi-tour, de s’arrêter et de stationner (hors emplacements d’arrêt d’urgence). L’allumage des feux de croisement est obligatoire. 

 

Le panneau ID12b : signale l’existence d’une gare auto-train, où les voyageurs ayant payé ce service déposent leur véhicule destiné à être transporté par train d’une ville à une autre.

 

Le panneau CE28 : indique la présence d’un garage ou poste de dépannage.

 

Le panneau ID24 signale la présence d’une déchetterie.

 

Le panneau C9 indique une station dédiée aux véhicules bénéficiant du label auto-partage. Dans la zone concernée, délimitée par un marquage, l’arrêt et le stationnement leur sont réservés. Le label, qui se matérialise par une vignette apposée sur le véhicule, est délivré par les autorités organisatrices de transports urbains ou les communes, selon des conditions d’attribution et d’utilisation définies par décret.

 

Le panneau ID1b mentionne un Parc relais. C’est un parking de stationnement assurant la liaison vers différents réseaux de transports en commun. 

 

Le panneau B9c précise que l’accès est interdit aux véhicules à traction animale !

 

Le panneau B9e indique que l’accès est interdit aux voitures à bras (charrette pourvue de deux manches, servant au transport de charges).

 

Ces panneaux de signalisation qui ont changé

Il arrive que des panneaux fassent l’objet d’un lifting. Une cure de jouvence qui ne facilite pas toujours leur reconnaissance. Cas d’école : le nouveau panneau d’annonce de radars fixes.

 

Depuis le 1er mars 2016, il remplace progressivement les panneaux de radars qui comportaient la mention « contrôles fréquents ». Malgré son entrée en service ancienne, il n’est pas si fréquent de le trouver sur la route.

 

 

devient : 

 

Les panneaux routiers que vous ne croiserez jamais en France !

Hors de nos frontières, le dépaysement n’est pas seulement linguistique et culinaire. Les signaux routiers font aussi partie du voyage. On a déniché pour vous quelques panneaux routiers exotiques et drôles à l’étranger. 

 

Aux Etats-Unis, un panneau WARNING vous met en garde : « feed a pigeon, lose a finger ». Traduction : nourrissez un pigeon, vous perdrez un doigt. Avec le dessin d’un pigeon ayant un morceau de doigt dans le bec, pas besoin de parler anglais ! 

 

A Stockholm, en Suède, on peut rencontrer un panneau présentant le pictogramme d’une femme traversant un passage clouté. Les hommes, vous êtes priés de traverser ailleurs ! 

 

Vous aimez l’Amérique latine ? En passant par le Mexique, un panneau routier vous alerte sur le risque de chute de pierres et… de vaches. Situation potentiellement dangereuse, mais fou-rire garanti.

 

Ensuite, viennent les panneaux de type « attention animaux », déclinés en plusieurs versions : éléphants en Namibie, lamas en Argentine, kangourous en Australie, avec légende et dessin évocateur à l’appui : « zone de reproduction des kangourous, ne pas déranger ». Vous êtes dans l’ambiance ! 

 

 

Sur le même thème