KPI : les indicateurs de performance au service du suivi de votre flotte

Par Clémentine D. - Publié le 04/10/2019, mis à jour le 30/09/2019 

Lecture : 4 min


 

En tant que gestionnaire de flotte de véhicules, vous êtes toujours à la recherche d’améliorations pour obtenir un TCO (Total cost of ownership) performant. Mais pour y parvenir, encore vous faut-il disposer des données pertinentes pour mesurer le succès de vos actions. Il est également nécessaire de bien savoir les utiliser !

 

visuel06-suivi-flotte-indicateurs-performance.jpg

 

Dépenses en carburant, fréquence des accidents, fiscalité, contrats de location en cours, amendes… gérer une flotte de véhicules d’entreprise réclame d’avoir les yeux partout ! Et compte-tenu de l’évolution rapide de chaque poste de dépenses, cela nécessite une certaine agilité et un suivi régulier… Une des clés de la réussite est de savoir s’entourer des bons indicateurs (KPI : Key performance indicators) pour mesurer la performance et l’effet de chacune de vos actions.

 

Quels sont les indicateurs de performance dont vous avez besoin ?

Avant même d’établir les axes à améliorer dans votre flotte de véhicules, une vue d’ensemble des dépenses est un préalable nécessaire. Cela vous donne un aperçu du TCO à l’instant T : un point de comparaison pour toutes vos actions futures.

 

Ensuite, définissez quelles données sont mesurables et pertinentes. Le suivi des KPI a du sens : l’objectif est d’évaluer la réussite (ou non) de vos démarches stratégiques. Pour formuler vos objectifs, vous pouvez opter pour la méthode SMART (Spécifique, mesurable, ambitieux, réaliste, temporel), habituellement utilisée en management. Vos indicateurs SMART seront ainsi correctement formulés et prendront en compte les obstacles potentiels.

 

De bons outils pour le suivi de votre flotte

Depuis plusieurs années, des outils de suivi voient le jour et vous font gagner un temps précieux. Ils se montrent de plus en plus précis et complets grâce à l’aide de la télématique embarquée. Ces outils, comme le portail TOTAL FLEET, vous offrent de larges possibilités de récoltes d’informations brutes sur vos consommations de carburants, les comportements au volant, les dépenses multiples… Avec des options paramétrables, vous pouvez réellement vous appuyer sur ces plateformes pour concevoir vos KPI personnalisés.

 

Indicateurs KPI : quelle est leur signification ?

visuel07-suivi-flotte-indicateurs-performance.jpg

Les données récoltées peuvent avoir un impact sur plusieurs postes. Par exemple : des accidents fréquents génèrent des coûts liés à l’immobilisation des véhicules, à l’assurance et à l’entretien / réparation. De même, des kilométrages élevés peuvent être le signe d’anomalies mais peuvent aussi révéler des trajets mal optimisés, où l’utilisation du train ou de l’avion serait plus adapté. Parfois, ils dépendent simplement du type de missions allouées à tel ou tel collaborateur. Un commercial sera naturellement davantage sur la route qu’un salarié sédentaire, avec plus de risques d’amendes et d’accidents.

 

Reste à voir à partir de quel seuil vous considérez une situation problématique au point d’engager une politique ciblée. Votre expérience joue un rôle majeur, évidemment, mais ce sont aussi les comparaisons entre les chiffres de périodes données qui peuvent vous aiguiller. Des statistiques différentes sur un véhicule peuvent également vous alerter : est-ce le modèle lui-même, le conducteur et/ou vos décisions qui sont en cause ?

 

Votre gestion de flotte en actions

L’analyse des KPI est essentielle lorsque vous prenez une décision impactant votre parc de véhicules et vos collaborateurs au volant.

 

Au-delà de l’effet de vos actions, comme une communication ciblée sur l’éco-conduite par exemple, il vous faut aller plus loin dans la compréhension des chiffres. Lors du suivi de votre flotte, divers paramètres peuvent interférer vos résultats, comme le développement de l’activité de votre entreprise, l’économie de votre secteur, la législation automobile, la fiscalité ou même la météo (les accidents étant plus fréquents en automne par exemple). Ces indicateurs de performance sont donc à prendre avec des pincettes, mais ils s’avèrent précieux dès lors que vous affinez votre analyse.

 

 

Portail TOTAL FLEET : un véritable allié de votre flotte

visuel08-suivi-flotte-indicateurs-performance.jpg

Nathalie ERARD, chef de produit TOTAL FLEET et TOTAL FLEET Connect au sein de la direction Marketing Réseau TOTAL France.

 

Comment les clients des cartes TOTAL bénéficient d’un suivi précis de leurs véhicules ?

 

Au cœur de notre offre, le portail TOTAL FLEET est à la disposition de tous les clients souscripteurs des cartes. Il donne accès à de nombreuses informations. Il regroupe toutes les données liées aux cartes, bien sûr, mais il a aussi évolué pour répondre aux problématiques quotidiennes des gestionnaires de flotte.

 

Quelles sont ces données et qu’apportent-elles ?

 

Sur l’espace client TOTAL FLEET, les gestionnaires de parc peuvent par exemple visualiser les contrats de location, avec leur durée et les kilométrages pour chaque véhicule. Cette donnée est pratique pour surveiller les échéances à venir (restitutions, contrôles techniques… signalés par des alertes paramétrables) et adapter les prochains contrats pour qu’ils répondent mieux aux besoins. La gestion des amendes, avec l’option ANTAI pour la désignation automatisée des conducteurs, met en avant la fréquence des infractions : un point clé pour la sécurité des salariés. Des indicateurs sont aussi utiles pour les calculs de fiscalité, avec un aperçu aisé des véhicules et de leurs impacts sur les différentes taxes en vigueur. Enfin, le suivi des consommations de carburants, les taux d’utilisation des véhicules, au plus juste avec l’option TOTAL FLEET Connect, sont également disponibles sur le portail.

 

Comment ces données peuvent-elles servir l’optimisation du parc de véhicules ?

 

Ces KPI réclament d’être mis en perspectives pour prendre du sens. C’est une base solide pour cibler les efforts à produire pour améliorer le TCO. Avec ces informations, il est possible de mieux orienter les décisions concernant les choix de véhicules, la durée des contrats ou encore la communication et les formations à proposer aux collaborateurs. Par ailleurs, un TCO en augmentation n’est pas forcément une mauvaise nouvelle : il peut aussi être la conséquence d’une évolution de l’activité. Encore une fois, c’est une question d’interprétation des chiffres.

 

Sur le même thème