Skip to content

Recharge de voiture électrique : notre FAQ pour vous éclairer

Electrique et nouvelles énergies   >    Passer à l'électrique

La recharge d’une voiture électrique, ça fonctionne comment ? Combien de temps faut-il pour recharger ce véhicule ? A quelle fréquence doit-on le faire ? Existe-t-il une réserve pour limiter le risque de panne ? Des questions simples mais essentielles avant de passer à l’électromobilité pour votre flotte.

 

Par Anne - Publié le 08/07/2020

Lecture : 4 min


Véhicules électriques en recharge sur un parking avec bornes TOTAL

 

Recharge d’une voiture électrique : comment ça fonctionne ?

Pour faire le « plein », une voiture électrique doit être branchée sur une prise de courant standard ou une borne de recharge, avec un câble doté de connecteurs. Mais il existe plusieurs sortes de connecteurs et de câbles.

Les principaux types de prises et connecteurs pour voiture électrique

Les connecteurs se sont harmonisés avec des normes spécifiques au niveau européen et au niveau asiatique.

-    Type 2 (charge lente à accélérée) : le connecteur standard européen, qui permet de recharge sur du courant alternatif, de la charge lente à la charge rapide.
-    Type Combo / CCS (charge rapide) : la nouvelle norme européenne pour recharges rapides sur bornes à courant alternatif, avec des débits égaux ou supérieurs à 50 kW.
-    Le Type ChadeMO : ce standard appliqué sur les véhicules asiatiques permet une recharge rapide à très rapide, en courant continu.
 

Les principaux modèles de câbles de recharge

  • Type 2 : le plus répandu et polyvalent, il permet de charger en courant alternatif, depuis les chargeurs publics mais aussi depuis les bornes de recharge privées.
  • Câbles type Combo CCS, indissociable du super chargeur auquel il est connecté. 
  • Câbles type ChadeMO : comme le CCS, il n’est pas dissociable du chargeur qui l’exploite.

Une fois la voiture et la borne de recharge connectées par câble, l’ordinateur de bord procède à des vérifications. Tout est conforme ? L’électricité est alors autorisée à traverser le convertisseur de la voiture. Sa fonction est de transformer le courant alternatif en courant continu (DC). Les bornes dites de « recharge rapide » et « ultra-rapides » effectuent cette conversion elles-mêmes.

 

Quid de la sécurité et du confort pendant la charge de votre voiture électrique sur une borne ?

Le risque de choc électrique est inexistant, même par temps de pluie. Il est également impossible de se faire voler le câble ni de débrancher la charge par maladresse ou malveillance : verrouillage et déverrouillage de la prise sont automatiques. Côté confort, rien à redire non plus : seule la fonction de mouvement étant bloquée durant la recharge, vous pouvez rester dans le véhicule clim/chauffage allumé, passer des appels avec votre portable…

A quelle fréquence doit-on recharger une voiture électrique ?

La capacité en énergie de la batterie est le premier facteur qui détermine l’autonomie du véhicule. Plus la capacité de la batterie est importante, plus le rayon d’action du véhicule est grand. 

La performance de la batterie peut varier considérablement d’un véhicule à l’autre et pour un même modèle de véhicule, les constructeurs tendent à proposer plusieurs capacités. Elle est exprimée en kilowattheure (kWh) et va de 20 à 100 kWh. 

Second facteur qui influe notablement sur l’autonomie : la vitesse. En roulant moins vite, vous augmentez le rayon d’action du véhicule. Mais il faut aussi compter avec le chauffage, la climatisation… 
Pour ménager la batterie, c’est à dire ralentir la dégradation de sa capacité de charge au fil du temps et donc optimiser sa durée de vie, il est conseillé de limiter les recharges rapides et de ne pas la recharger systématiquement à 100% de sa capacité.
 

Combien de temps faut-il pour la charge d’une batterie de voiture électrique ?

Cela dépend de plusieurs facteurs, parmi lesquels la capacité de recharge du véhicule concerné et la puissance disponible sur l'infrastructure de recharge utilisée (de 2,3 kW à 250 kW). 

•    A domicile, sur une prise électrique domestique (2,4 KW) : de 9h30 pour une batterie de 20 kWh à près de 48h pour un véhicule doté d’une méga batterie de 100 kWh. Pour une citadine avec batterie de 50 kWh, il faut compter 24h. Très lente, cette solution est aussi déconseillée (risque de surchauffe ou de faire sauter les plombs en cas de raccordement de deux véhicules en simultané). 
•    A domicile avec une prise renforcée sécurisée : la puissance passe à 3,2 kW et la recharge est alors un peu plus rapide, même si elle demeure supérieure à 20h. 
•    Sur une borne de recharge « normale » sécurisée (Wallbox domestique et bornes publiques) : de 4 à 8h selon la puissance de la batterie et l’installation (3,7 kW / 7,4 kW / 22 kW triphasé).

Sur une borne de recharge accélérée en courant continu (de 50 kW à 250 kW), en stations-service : le temps de recharge varie selon la capacité de la batterie et le type de prise (AC ou DC).

Quelques règles qui impactent le fonctionnement des points de recharge pour véhicule électrique

Il est proportionnellement plus rapide de recharger les premiers 80% que les 20% restants. Pour optimiser le rythme de recharge, sur autoroute par exemple, il vous suffit de recharger la batterie partiellement : une quarantaine de minutes suffiront sur une borne rapide pour effectuer un rechargement de 30 à 80%. Ce point varie d’un modèle à l’autre.

Les conditions climatiques ont également un impact sur la recharge de votre véhicule. Des températures très basses sont en effet susceptibles d’allonger la durée de chargement. En cas de forte chaleur, la recharge peut s’arrêter de manière ponctuelle, pour raisons de sécurité.
 

Quel est le prix moyen pour la recharge d’un véhicule électrique en station ?

Lorsque la recharge est payante, le prix dépendra du modèle de voiture, de la puissance de sa batterie et des tarifs du réseau où la recharge est effectuée. Les tarifs ne sont pas aussi homogènes d’un réseau à l’autre que pour l’essence ou le gazole. Comptez quelques euros, avec des variations notamment liées à la rapidité de la recharge et aux capacités des bornes installées dans votre station. Bon à savoir : il existe plusieurs modes de tarification (au temps, au kWh…).

Les voitures électriques ont-elles une réserve comme les véhicules thermiques ?

Avec un véhicule thermique, on peut rouler sur la réserve une soixantaine de kilomètres. Mais que se passe-t-il quand on passe à la mobilité électrique ? Le véhicule vous alerte lorsque la batterie atteint 5 à 10%. Avant de rejoindre un point de charge, vous pouvez encore rouler 20 à 50 km, selon les modèles. Au-delà de cette « réserve », le véhicule réduit la puissance du moteur et ralentit progressivement. Et en toute fin de batterie, vous passez automatiquement en mode « tortue » : impossible de dépasser les 10 km/h. L’arrêt complet vous pend au nez : garez-vous le plus rapidement possible.

Découvrez notre carte de France pour la recharge de votre voiture électrique

Avec la carte TOTAL multi-énergies, vous pourrez retrouver plus de 20 000 points de recharge répartis sur l'ensemble du territoire. Un maillage large qui vous assure de trouver une borne à proximité pour tous vos déplacements. Utilisez-la pour régler vos frais de recharge et centralisez ces dépenses dans la facturation unique disponible dans votre espace de gestion de flotte.
 

 

 


Pour aller plus loin


 

Retour