Skip to content

Fortes chaleurs : toutes les astuces pour un habitacle qui reste frais !

Collaborateurs sur la route    >     Conduite au quotidien

Cette année encore, les chaleurs vont sûrement atteindre des sommets pendant la période estivale. Face à ces conditions météorologiques compliquées, certaines dispositions et bons gestes sont indispensables pour conserver des conditions de travail satisfaisantes. Un constat d'autant plus vrai pour vos collaborateurs amenés à prendre régulièrement le volant dans le cadre de leurs activités. Outre le recours à des pauses plus que jamais essentielles pour le bien-être de vos conducteurs, nous vous proposons des conseils ciblés pour leur éviter de trop souffrir dans l'habitacle et pour protéger les véhicules de votre flotte face aux risques de canicule.

 

Par Nikolas - Publié le 15/07/2020

Lecture : 4 min


Autoroute avec trafic dense pendant les fortes chaleurs

 

Santé du conducteur et usure du véhicule : les principaux risques de la chaleur en voiture

Les fortes chaleurs sont de retour et vos conducteurs doivent assurer des trajets réguliers en voiture ? Pour le bien de vos équipes ainsi que pour la préservation de votre flotte, anticipez les conditions climatiques spécifiques qui se profilent et adoptez la meilleure approche de manière à éviter les difficultés. Nous vous proposons quelques conseils généraux de bons sens, concernant aussi bien la sécurité de vos collaborateurs éprouvés par les fortes températures et vos véhicules, dont certains équipements (batterie, pneumatiques...) nécessitent une attention renforcée quand l'été donne sa pleine mesure.

Conseils forte chaleur

 

Comment éviter la chaleur dans une voiture ?

Cela semble évident mais le principal risque de forte chaleur au sein de votre véhicule provient d'une exposition prolongée au soleil, en circulation ou à l'arrêt. Des règles toutes simples existent toutefois pour éviter une température insupportable dans votre voiture suite à un long stationnement dans une atmosphère trop chaude.

Trouvez une place de stationnement adaptée pour protéger votre voiture du soleil

A chaque déplacement, il est judicieux de garer son véhicule dans un parking intérieur, comme ceux accessibles avec la carte multi-services ou les télébadges TOTAL, ou, a minima, dans une zone ombragée. Chaque degré gagné par rapport à des places totalement exposées au soleil, se ressentira au moment où vos collaborateurs devront reprendre la route.

Placez un équipement isolant anti-chaleur sur le pare-brise de vos voitures

Vendus dans la plupart des commerces proposant des accessoires automobiles, les pare-soleil pour pare-brise font partie de vos meilleurs alliés lorsque les fortes chaleurs sont de retour. Prévoyez ces équipements pour l'ensemble des véhicules de votre flotte, de manière à ce que vos conducteurs puissent les utiliser au moment de stationner leur véhicule. Des modèles adaptés à tous les types de véhicules et à toutes les dimensions de pare-brise sont accessibles en boutiques.

Des coussins de siège et sur-siège rafraîchissants existent pour vos voitures

Rien de tel que de disposer d'un coussin de siège frais lorsque la température dépasse un certain niveau à l'extérieur ! Vos conducteurs apprécieront cette sensation agréable, surtout s'ils sont amenés à effectuer des trajets réguliers avec leur véhicule professionnel. Le must ? Des modèles de coussins de sièges rafraichissants antidérapants compatibles avec les adaptateurs (secteur, allume-cigare) de votre véhicule et qui disposent de plusieurs fonctionnalités de ventilation pour une régulation de la température totalement à la main du conducteur. 

Une alternative à ces coussins de siège : des sur-siège rafraîchissants pour le dos, l'assise ou les deux, maintenus par des bandes élastiques situées à l'arrière ou sous le siège. Ces modèles se branchent également aux emplacements prévus à cet effet et favorisent une régulation en continu de la température au niveau du siège.
 

Comment refroidir l’habitacle de sa voiture en été ?

Ne vous précipitez surtout pas sur la climatisation en pensant qu'elle résoudra tous les problèmes de chaleur en voiture. Au contraire, une mauvaise utilisation de la climatisation pourra donner une fausse impression de fraîcheur à vos collaborateurs, qui s'exposeront en réalité à des risques de chocs thermiques en raison d'un écart de température trop brutal entre l'habitacle et l'extérieur. La bonne méthode consiste à aérer naturellement votre véhicule en commençant de rouler avec les fenêtres entrouvertes, puis en les refermant lorsque l’allure augmente afin de réduire la résistance à l'air du véhicule, et ainsi d’éviter une surconsommation.

Il convient ensuite de mettre la climatisation en route de manière progressive pour que le corps s'adapte petit à petit à une atmosphère plus fraiche, tout en respectant un écart de température raisonnable avec la température extérieure. Il est en outre recommandé d'arrêter la climatisation une dizaine de minutes avant d'arriver à destination, pour que le conducteur se réhabitue à la chaleur ambiante et s'épargne là encore un choc thermique.

Bon à savoir : gardez à l'esprit que l'utilisation de la climatisation pèse sur le moteur et sur la consommation de carburant de vos véhicules, avec un risque de surchauffe de certains composants et une facture qui peut devenir salée en cas de ravitaillements plus fréquents à la pompe. Utilisez-la de manière intelligente et sans excès !

Fait-il plus chaud dans une voiture noire que dans une voiture claire ?

La réponse est oui ! Une carrosserie avec une teinte foncée ou noire attirera toujours plus de rayonnement solaire et sera donc plus propice à emmagasiner de la chaleur. Selon la durée d'exposition au soleil, l'habitacle d'une voiture noire pourra ainsi présenter une température supérieure de plusieurs degrés par rapport à un modèle avec une carrosserie claire, avec les risques d'inconfort et les effets potentiellement néfastes que vous pouvez imaginer pour les organismes de vos collaborateurs…

 


Pour aller plus loin


Retour