Skip to content

Le limiteur-régulateur de vitesse est-il vraiment utile ?

Collaborateurs sur la route    >     Conduite au quotidien

Parmi les systèmes d’aide à la conduite automobile, le limiteur-régulateur de vitesse est un de ceux qui posent le plus d’interrogations. Retrouvez ici nos éclairages sur cet équipement qui peut être un allié de votre gestion de flotte.

 

Par Sophie R. - Publié le 07/11/2016, mis à jour le 09/07/2020 

Lecture : 1 min


 

visuel137 limiteur regulateur  vraiment utiles

 

Limiteur ou régulateur de vitesse : quelle est la différence entre ces deux équipements ?

  • Le limiteur de vitesse, comme son nom l’indique, empêche d’accélérer au-dessus de la vitesse sélectionnée. Pour éviter les amendes, quelque soit le type de route, cette solution est évidemment efficace pour toujours rester en conformité avec la vitesse maximale autorisée.
  • La principale différence entre le limiteur de vitesse et le régulateur de vitesse vient du fait que ce dernier adapte l’allure du véhicule et stabilise sa vitesse de croisière en fonction du réglage mémorisé. Il ne nécessite pas d’appuyer sur l’accélérateur, contrairement au mode limiteur qui empêche seulement d’aller plus vite.

Régulateur de vitesse adaptatif : définition et particularité

Le régulateur adaptatif permet au véhicule de varier sa vitesse en fonction de son environnement qui est analysé à l’aide d’un radar placé à l’avant. Lorsque l’équipement est enclenché, la voiture freine automatiquement pour éviter les obstacles de circulation, les excès de vitesse et respecter les distances de sécurité. La vitesse est ensuite récupérée sans action du conducteur.

Le saviez-vous ? Les modèles de régulateurs les plus intelligents et les plus récents, encore majoritairement présents sur des véhicules haut de gamme, ont la faculté de se calquer sur l'attitude du véhicule qui vous précède, en accélérant ou en ralentissant en fonction des comportements captés et analysés, mais aussi en anticipant un freinage d'urgence si cela s'avère nécessaire, notamment en cas de réduction trop importante des distances de sécurité ou de perte de contrôle éventuelle du conducteur devant vous.

Freinage d'urgence et régulateur de vitesse : l'Europe dit oui à la généralisation pour 2022 !

En avril 2019, l'Union européenne a voté un nouveau texte de loi pour élargir la liste des équipements de sécurité obligatoires sur les véhicules mis en circulation au sein des Etats-membres, avec une prise d'effet au 1er janvier 2022. Parmi les outils d'aide à la conduite et de sécurité largement plébiscités figurent ainsi le régulateur de vitesse adaptatif, ou système d'adaptation intelligente de la vitesse, ainsi que le freinage d'urgence. Ces accessoires, déjà obligatoires sur les véhicules poids lourds (camions, bus), seront donc désormais présents de manière systématique sur les nouveaux modèles qui utiliseront les routes européennes d'ici quelques mois.

Peut-on faire confiance au limiteur-régulateur de vitesse ?

Il y a une dizaine d’années, les limiteurs-régulateurs de vitesse sont apparus sur le marché. Si leur utilité a vite convaincu les utilisateurs, certains problèmes de fiabilité, très médiatisés, et de diminution potentielle de l’attention du conducteur ont joué en défaveur du système. Depuis, ce système a fait ses preuves et constitue un équipement reconnu comme performant, sûr et efficace pour respecter les distances de sécurité ou encore ne pas risquer de déroger à la vitesse maximum par inadvertance. Reste que le conducteur doit rester maître de son véhicule… il doit se substituer au limiteur-régulateur de vitesse à chaque fois que cela s'avère nécessaire.

Comment désactiver le régulateur de vitesse auto ?

Il existe plusieurs méthodes pour désactiver le dispositif de régulateur de vitesse de votre véhicule. Outre la commande dédiée au niveau du poste de conduite, le fait d'actionner la pédale de frein contribue à stopper le fonctionnement du régulateur de vitesse. Une pression sur la pédale d'embrayage est également susceptible de désactiver cette fonctionnalité, selon le modèle de véhicule que vous conduisez. Pensez en tout cas à le réactiver si vous en avez encore besoin après avoir vécu une situation vous imposant d'intervenir !

Quel est le symbole du régulateur de vitesse ?

S'il peut être amené à changer un peu d'un constructeur à l'autre d'un point de vue purement esthétique, le symbole du régulateur de vitesse sur votre tableau de bord sera globalement toujours le même. Il représente ainsi un compteur de vitesse avec une jauge pointée par une flèche, illustrant le fait de ne pas aller au-delà d'une certaine vitesse pendant votre conduite.

Que signifie la mention Cruise Control sur les commandes au volant ?

Il s'agit tout simplement de l'expression anglophone pour désigner le régulateur de vitesse adaptatif : Adaptative Cruise Control (ACC).

Quel est le fonctionnement du régulateur de vitesse ?

Des différences existent selon les modèles. Il est donc important de consulter le manuel utilisateur avant de l’enclencher. Généralement, les commandes se font au volant et une pression sur le frein permet de reprendre le contrôle total. Certaines subtilités permettent d’améliorer la conduite : les clignotants engendrent une accélération en vue d’un dépassement, impossibilité d’utilisation en cas de trafic dense, de passage dans un tunnel ou de feux de stop endommagés…

Est-ce un équipement intéressant pour votre flotte automobile ?

Dans votre quête d’amélioration constante de votre parc, le choix de véhicules avec limiteur-régulateur de vitesse est cohérent. S’il est utilisé correctement, ce système va permettre :

  • de réduire le nombre d’amendes grâce aux limitations de vitesse qui s'appliquent sur votre véhicule ;
  • de diminuer le stress de vos collaborateurs ;
  • de baisser la consommation de carburant du véhicule, puisque le roulage du véhicule sera plus régulier.

Quand ne pas utiliser le régulateur de vitesse avec sa voiture ?

En dehors des voies rapides ou de l’autoroute et de ses limitations à 130 km / h, il vaut mieux ne pas enclencher le régulateur. De même, par temps de pluie, son utilisation est interdite puisque les risques d’aquaplaning sont augmentés.

 

 


Pour aller plus loin


 

Retour