Skip to content

Les radars flashent plus et rapportent plus !

Par Alexandra D. - Publié le 02/08/2017, mis à jour le 30/09/2019 

Lecture : 2 min


 

En 2016, l’activité des radars français n’aura jamais été aussi intense ! Le nombre de flashs se compte en dizaines de millions et les contraventions enregistrent une hausse très importante.

 

visuel104-flash-radars-2016-refonte.jpg

 

+26 % : entre 2015 et 2016, les radars automatiques ont flashé davantage. L’année dernière, ils se sont déclenchés plus de 25 millions de fois. Cette hausse s’observe aussi dans le nombre d’amendes adressées aux contrevenants : plus de 16 millions.

 

Amendes : près d’un milliard d’euros encaissés

Bien sûr, la hausse des contraventions fait logiquement augmenter les recettes : +18,5 % sur un an. Ainsi, les radars ont rapporté 920 millions d’euros. Normalement, cette somme est destinée à financer la prévention routière, mais environ la moitié est utilisée pour participer au désendettement de l’Etat (cet article vous intéressera aussi : Amendes routières : à quoi est destiné l’argent perçu ?).

 

Radars : où se trouvent les plus actifs ?

Sans surprise, les radars situés sur les axes à fort trafic sont les plus lucratifs. Six d’entre eux se sont déclenchés plus de 100 000 fois en 2016 (plus de 270 fois par jour en moyenne). La palme revient à un radar autonome mobile installé près de Montpellier, sur le chantier du doublement de l’autoroute A9. Celui-ci a flashé 411 352 fois !

 

Dijon, Annecy, Fréjus… les appareils très actifs sont plutôt installés dans la partie Est de la France (cet article vous intéressera aussi : Classement des radars les plus actifs, par département). Les voitures radar ne sont pas en reste, puisque les relevés d’infractions ont augmenté de 26,8 %. Enfin, attention aux nouveaux outils de détection des infractions : depuis cet été, des drones survolent certaines routes de France !

 

Sur le même thème